La Prévotière

Transformation d’une maison bourgeoise en logements sociaux à Montivilliers

Transformer une maison bourgeoise, seule au milieu de son jardin, silhouette presque archétypale d’une forme d’habitat individuel, en un bâtiment de logements collectifs pose de nombreuses questions. Techniques certes, mais également en terme d’usages et de représentations. Réinvestir une telle forme architecturale est en effet l’opportunité de renouer avec les nobles intentions de l’habitat intermédiaire : profiter d’une gestion collective et d’une mutualisation des moyens tout en offrant ce “quelque chose” qui évoque la maison individuelle – l’absence de promiscuité, un rapport spécifique à l’extérieur, la sensation d’avoir un logement différencié et non produit en masse. Ainsi, le T2 bénéficie-t-il d’un accès direct vers le jardin, un T3 se déploie-t-il en duplex tel une maison dans la maison, tandis qu’un autre profite depuis son salon du noble balcon et de son garde-corps en fer forgé et que le dernier, sous les combles, offre un espace atypique car mansardé, donnant l’impression d’un espace décuplé par sa grande emprise au sol. Tous profitent également de qualités communes : une desserte par le majestueux escalier d’entrée, des appartements traversants, des espaces communs qualitatifs et éclairés naturellement, des annexes au logement et du parc de la maison. Grâce à certains revêtements de sols dans les logements conservés et réhabilités suivant l’ancestral art japonais du Kintsugi, chacun d’entre eux devient également le gardien d’une trace du passé de la vieille demeure.

Programme Transformation d’une maison de maître en 4 logements (2T2 et 2T3)

Lieu 58 avenue Foch, 76290, Montivilliers, France

Client Alcéane, OPH de la CODAH

Équipe Forall (architecte mandataire), Atelux (Economiste et BET fluides)

Calendrier Livraison 2019

Mission Complète

Surface 255 m2 SP

Budget 400 K€ HT