La terre émergente

Reterritorialiser un territoire émietté

La commune de Fosses est un territoire émietté, scindé entre ville nouvelle pavillonnaire et vieux bourg délaissé. En amont d’une vallée encore rurale, sa position ambigüe, aux frontières de l’Île de France, en fait un sujet de questionnement territorial : comment redéfinir aujourd’hui le rapport de Fosses à son contexte périurbain ?

 

Notre projet s’attelle à ces enjeux économiques, démographiques et culturels en proposant pour point de départ de prendre en considération le sol, spécifique à cette vallée de l’Ysieux. Ressource naturelle car exploitée dans les tuileries, support d’un paysage vallonné et cultivé dépassant l’échelle communale, objet de tensions quant à son morcellement et les conflits d’usage qui s’y affrontent, la terre cristallise et attise le débat entre les acteurs de ce territoire. S’attaquer à la question de sa gestion, problématique et emblématique, c’est amorcer un projet territorial vaste, qui dépasse la seule dimension spatiale et invite autour de la table des acteurs aux enjeux et ambitions différents. 

 

S’appuyant sur une analyse fine de l’état de la ressource et des savoir-faire du tissu économique existant, le projet suggère des pistes d’activation et de consolidation d’une filière de la terre en plusieurs étapes. Actant le désinvestissement de plus en plus prononcé des pouvoirs publics, nous développons également différents principes constructifs susceptibles d’être déployés dans la maîtrise d’ouvrage privée. Réactivée, la terre émergente redevient structurante de l’économie et de l’identité de la vallée.